Le portail de Cap métiers

La Région Aquitaine a accompagné l’agence Cap métiers dans la conception et la réalisation d’un portail de la formation, l’orientation et l’emploi tout au long de la vie résolument pourvoyeur de services nouveaux et innovants qui placent l’individu usager au centre de la démarche d’orientation.

Le nouveau site sorti en novembre 2011


Aquitaine Cap métiers a rendu public son nouveau site Internet qui propose davantage d’informations, un accès facilité aux bases de données ainsi qu’aux outils de pré-inscription en ligne pour les professionnels. Il offre également de nouveaux services au grand public.

Lire l’actualité Nouveau portail pour la formation, l’orientation et l’emploi

Le contexte général

image Débat sur l'orientationDepuis l’introduction du concept de « formation tout au long de la vie » par la loi du 4 mai 2004, les dispositifs d’information sur la formation viennent buter contre l’organisation cloisonnée des systèmes de formation (public, tranche d’âge, niveau, statut…).

De plus, les travaux d’évaluation des systèmes d’information-orientation proposés en France et en Europe établissent les mêmes constats :
- une absence de cohérence et de transparence ;
- un manque de lisibilité et d’accessibilité.

L’accès et la compréhension de l’information deviennent donc décisifs durant le processus d’orientation de l’individu tout au long de sa vie.

Pour palier à la fois à ces manques et aux besoins nouveaux créés par le concept de formation tout au long de la vie, la Région Aquitaine souhaite inventer un concept de portail de l’orientation et des métiers réellement pourvoyeur de services d’orientation tout au long de la vie.

L’objectif est que ce portail s’inscrive dans un espace beaucoup plus vaste qu’une simple ressource supplémentaire venant compléter et enrichir les offres d’information déjà existantes.

La finalité recherchée sera de fournir un service en ligne qui s’inscrive dans la logique d’individualisation du parcours d’orientation ; de proposer une véritable aide en ligne à l’élaboration de ces parcours individuels.

L’objectif majeur est que ce portail devienne une ressource au service de l’individu ainsi qu’un outil d’accompagnement pour les professionnels de l’orientation dans une logique d’interaction et de complémentarité. Il devra par ailleurs être un point d’appui aux entreprises pour les accompagner notamment dans le défi de la connaissance des compétences qu’ils devront mobiliser à travers leurs activités. « Pour permettre aux entreprises de recruter, il faut mettre en place un système d’information commun à tous les prescripteurs », Alain Rousset, discours Séance plénière du 23 juin 2008.

L’enjeu TIC

Les TIC sont effectivement très largement utilisées dans les prestations des services d’information et d’orientation recouvrant ainsi une large gamme d’application. Pour autant, ces approches apparaissent comme limitées compte tenu qu’elles n’offrent à l’usager qu’une panoplie de ressources non interactives, des catalogues d’outils. Elles placent l’individu dans une posture de « client » ou encore de « consommateur », mais pas d’acteur de son propre devenir.

Le véritable enjeu de ce portail dédié à l’orientation est donc de placer l’individu comme acteur de son orientation en s’appuyant pour ce faire sur des outils via Internet.

Dans le cadre des actions menées dans le secteur des Techniques de l’Information et de la Communication, la Région Aquitaine s’appuie sur la Délégation TIC – DTIC – pour assurer la mise en oeuvre de services numériques innovants. Elle accompagne donc les autres services de la Région pour la mise en oeuvre de ces services innovants qui utilisent les techniques du web ainsi que les organismes attachés à la Région.

L’observation des évolutions récentes de l’Internet, telles que l’essor d’une nouvelle génération de sites Web 2.0 qui placent l’utilisateur au centre des outils, a notamment conduit la Région Aquitaine à envisager l’introduction de nouveaux usages et contenus à travers la réalisation de services proposant des fonctionnalités innovantes dans les champs de compétences dont elle a la charge.

Mais l’outil Internet ne doit pas être la finalité de ce portail. Il doit rester un moyen au service des professionnels et des usagers. C’est la raison pour laquelle, face à la complexité du champ que recouvre le processus d’orientation, il a été proposé de mener une démarche innovante de concertation en s’appuyant sur un groupe de travail d’horizons culturels et professionnels multiples.

Démarche et méthode

En février 2007, les orientations du portail régional ont été définies comme suit :
- devenir la plateforme de ressources TIC / Internet dédiée aux professionnels et au grand public ;
- intégrer la notion de trajectoire professionnelle ;
- associer compétences professionnelles, compétences métiers et compétences sociales ;
- s’adresser aux professionnels de l’AIO (Accueil-Information-Orientation) ;
- être un espace d’échanges et de découverte de soi.

Compte tenu de ces orientations, il a été décidé :
- De faire appel à un prestataire expert en portails Internet et ayant des compétences dans le domaine de l’orientation et de la formation professionnelle, dans le cadre d’une assistance à maîtrise d’ouvrage ;
- De confier à la Délégation TIC – DTIC - la conduite de cette AMO ;
- De confier à l’Arepa l’animation d’un groupe d’acteurs et d’usagers.

L’Assistance à maîtrise d’ouvrage a été confiée au cabinet Proposition en février 2008, par procédure de marché public.

Le président Alain Rousset a souhaité que le premier acte de Cap Métiers soit la mise en place de son Conseil d’orientation et scientifique qui s’est tenue le 9 juin 2008 à l’Hôtel de Région. Le Conseil d’orientation et scientifique aide par ses propositions à la conception des produits et des services de l’agence dans sa dimension technique.

Méthode d’élaboration

Le processus de conception se fonde sur une démarche itérative. Plusieurs scénarios d’usages seront construits par le prestataire de l’AMO en fonction des recueils et analyse des besoins des professionnels et des usagers ainsi qu’en fonction des configurations techniques et juridiques des contenus informatifs disponibles sur l’orientation et les métiers. Ces scénarios définiront des services à mettre en place dans le portail.

Un des objectifs du portail n’est pas de construire de nouvelles ressources informatives mais d’utiliser les contenus existants, de centraliser l’accès à ces données, donc de faire dialoguer ces données entre elles. Il est enfin, de fournir des services innovants d’utilisation de ces données par les usagers, dans un contexte professionnel ou privé.

Cette méthode itérative pourra être elle-même appliquée au déploiement des services qui seront mis en ligne dans ce futur portail de l’orientation car le sujet de l’orientation via les outils TIC est en permanence transformation. Cela permettra donc de s’inscrire dans une logique de fourniture de services adaptables aux besoins et usages.

Animation du processus de conception du futur portail de Cap métiers

Plusieurs moyens ont été proposés et mis en oeuvre pour recueillir, identifier et analyser les besoins des professionnels et des usagers afin de qualifier au mieux les services du futur portail de l’orientation et des métiers.

- L’animation d’un groupe de réflexion par l’Arepa, baptisé Regards croisés et constitué de professionnels de l’orientation et d’usagers.
- Articulation du travail du groupe de réflexion et de l’AMO avec le comité scientifique et d’orientation de Cap métiers
- Site Internet de contributions citoyennes sur l’orientation

Le groupe de réflexion Regards croisés

Objectifs :
- recueillir et analyser les besoins du grand public et des professionnels,
- identifier et analyser des ressources existantes et manquantes ;
- élaborer des pistes de propositions de contenus et de services à proposer dans le site ;
- accompagner la réflexion et la définition du concept d’orientation tout au long de la vie ;
- affiner la nature du service à rendre et les conditions de sa mise en oeuvre.
Le groupe Regards croisés exercera ses fonctions jusqu’à la mise en ligne du portail.
Le groupe de réflexion est constitué d’acteurs professionnels et d’usagers. Il travaille en concertation directe avec le Conseil scientifique et d’orientation de Cap métiers.

Site Internet Débat sur l’orientation

En complément de la démarche de concertation institutionnelle et de celle entre des acteurs professionnels et des usagers, via le groupe de réflexion Regards croisés, un site Internet temporaire de contributions citoyennes sur l’orientation avait été réalisé dont le titre était :
Débat sur l’orientation en Aquitaine avec Cap métiers
http://orientation.aquitaine.fr

Ce site avait pour vocation de recueillir la parole de tous les Aquitains sur tout ce qui concerne l’orientation. Il n’était pas destiné à fournir de l’information sur l’orientation et les métiers. En ce sens, il ne préfigurait pas le futur portail de Cap métiers.

Ce site offrait donc la possibilité de recueillir :
- l’expression des usagers ;
- des témoignages d’expériences réussies ou difficiles ;
- des besoins en terme de ressources, de moyens ;
- des propositions, des avis ;
- les pratiques des professionnelles et identifier leurs besoins.

Consultez les résultats de la concertation sur l’orientation en Aquitaine

Rapports : outils de l’orientation et e-porfolios en Europe

Dans sa phase de conception d’un nouveau portail Internet de l’orientation, de la formation et de l’emploi tout au long de la vie, Cap métiers, anciennement Arepa, et la Région Aquitaine ont conduit avec le Cabinet Proposition une réflexion autour des espaces numériques personnels autrement appelés ePortfolio.

Pour identifier quels services proposer aux internautes, individus en recherche de formation ou d’emploi et professionnels de l’emploi, de l’AIO (Accompagnement-Information-Orientation), le Cabinet Proposition a réalisé deux études stratégiques.

L’une est un benchmark des portails et services numériques existants, l’autre cible plus spécifiquement les ePortfolio.

Dans la démarche plus globale de définition de l’évolution de l’action publique au service de la formation, de l’orientation et de l’emploi, les auteurs et la Région Aquitaine ont décidé de diffuser ces documents en Creativ commons afin notamment que d’autres collectivités territoriales ou autres acteurs du secteur puissent nourrir leurs propres réflexions de ces états des lieux.

Les outils de l’orientation : Benchmark pour le portail Cap Métiers

Auteurs : François Duport, Florian Daniel et Serge Ravet
Cabinet Proposition et Association Eifel

Licences Creativ commons  : Paternité, Pas d’utilisation commerciale et Partage des Conditions Initiales à l’Identique

L’objet de cette étude est de valider un certain nombre d’hypothèses sur les fonctionnalités attendues du portail de l’orientation, de la formation et de l’emploi en Région Aquitaine.

Le benchmark des portails a été réalisé sur la base de :
- une interview en face à face avec deux acteurs du PRAO (Portail des professionnels de l’orientation, de la formation et de l’emploi)
- une analyse des fonctionnalités et services existants dans les portails et dans les sites français consacrés à l’orientation, la formation et l’emploi.

Le benchmark des moteurs de recherche sémantique est une présentation de l’état de l’art du marché et d’une interview d’un acteur du marché.

Le benchmark ePortfolio en Europe est un état de l’art synthétique des politiques et des programmes en cours. Lire le document Benchmark portails de l’orientation et de la formation, ePortfolio (.pdf - 800 Ko)

PDF - 800.5 ko

Le ePortfolio en Europe : synthèse et état de l’art

Auteurs : François Duport et Serge Ravet
Cabinet Proposition et Association Eifel

Licences Creativ commons  : Paternité, Pas d’utilisation commerciale et Partage des Conditions Initiales à l’Identique

La synthèse des initiatives ePortfolio s’appuie principalement sur l’étude de territoires ayant défini et mis en place une politique ePortfolio au niveau local, régional ou national.

Elle propose de faire le point de plus de 5 années de développements particulièrement riches et est organisée par thèmes transversaux : politiques, formation, orientation, emploi, technologies.

Dans ce document sont pris en compte un certain nombre d’indicateurs :
- Les politiques au niveau européen (Europass), national, régional et institutionnel ;
- Les parties prenantes engagées comme les ministères, associations, institutions, entreprises et professionnels ;
- Les réseaux nationaux, locaux, européens, institutionnels et professionnels ;
- Les initiatives ePortfolio significatives au niveau national, régional, local ou d’un secteur professionnel.

Une annexe propose enfin des éléments de référence par pays.
Lire le document Le ePortfolio en Europe : synthèse et état de l’art (.pdf - 405 Ko)

PDF - 404.7 ko

Poster une contribution

Les contributions

Le 13-03-2009 par Geneviève Sage

Une orientation fondée sur l’expérience

L’approche expérientielle de l’orientation : remarques de cadrage

Il s’agit d’une conception de l’orientation fondée non sur une approche traditionnelle consistant en une adéquation réductrice entre des profils de personnes et des profils de métiers mais sur une vision vivante des métiers et du monde du travail qui engage le jeune dans des expériences concrètes et significatives.

Selon Sylvie Boursier, auteur de plusieurs ouvrages de référence sur l’orientation des jeunes et des adultes la pratique classique suit un déroulement linéaire en quatre étapes ; phase de bilan personnel et professionnel, pistes professionnelles, validation du projet en milieu de travail, plan d’action. « Nous avons donc une démarche dite en entonnoir qui procède par sélection progressive. Il s’agit d’une stratégie d’appariement où l’exploration du milieu consiste essentiellement à repérer dans l’environnement les situations et contextes professionnels dans lesquels les caractéristiques des personnes peuvent se retrouver. » souligne - t-elle.

Cependant, quand on observe le cheminement réel des personnes en orientation, notamment celles ayant le sentiment d’avoir réussi leurs transitions professionnelles, on met l’accent sur des dimensions considérées comme essentielles. Globalement les choses se passent rarement selon le schéma traditionnel, d’autres facteurs se révèlent déterminants ;

Le facteur « Rencontres- Relations » est cité comme décisif, les choix d’orientation ayant été vécus comme « autant d’opportunités relationnelles saisies, de rencontres suscitées, engagées. »
- Le facteur «  Primauté de l’engagement sur une connaissance intrinsèque de soi » car plutôt que la connaissance des caractéristiques de leur personnalité, les gens attendent le déclic d’un processus d’engagement, de changement .A cet égard un accompagnement professionnel efficace débouchera « sur l’identification par les personnes de ce qu’elles ont à faire dans les trois mois qui viennent même si le projet s’inscrit dans une perspective temporelle plus longue. »

De surcroît les personnes, souvent « soulignent la construction progressive dans l’expérience de leur itinéraire d’orientation, la notion réelle de projet n’apparaît que tardivement par traitements successifs, essais, erreurs, hasards et rencontres. » Il faut préciser que la notion de projet ne se définit pas uniquement par rapport à une cible de métiers. Les jeunes en particulier cherchent souvent un certain contexte, des conditions de travail ou la priorité de valeurs comme la sécurité, la vie familiale, le temps libre, l’éthique, etc.

L’entretien d’orientation de type psycho éducatif

L’entretien psycho éducatif est centré sur l’écoute de la personne considérée comme compétente sur son devenir sans que cela passe par une batterie de tests.

L’intervention du conseiller consiste alors à solliciter chez le sujet des attitudes,des capacités d’organisation ainsi que des capacités de compréhension pour l’aider à découvrir du sens et à tirer quelques fils afin de clarifier sa situation. IL lui propose des mises en relation avec l’environnement (personnes à rencontrer, expérimentations professionnelles, recherches d’informations) qui ont pour objectif « d’amorcer la pompe » engageant ainsi le processus d’orientation.
Ce type d’entretien transmet à la fois de la méthodologie et une dynamique sous forme de plan d’action. La personne en voie d’orientation repart ainsi avec 2, 3 choses à faire à court terme, ordonnées par objectif prioritaire, (même si la perspective temporelle du projet est plus éloignée).

Bien évidemment ce dernier type d’intervention ne doit pas rester figé. En fonction de la personne et de l’avancement des projets, d’autres types d’entretien, exercices et supports appropriés peuvent être utilisés voire inventés.

Une méthodologie concrète

La méthode « VERS l’ Avenir » fondée sur l’expérimentation et l’échange d’expériences repose sur une combinaison de 4 volets articulés.

Voir…... des lieux de travail, des environnements professionnels qui attirent repoussent

Expérimenter…. des métiers pour se confronter aux réalités, en percevoir les les avantages et les inconvénients.

Rencontrer des professionnels pour échanger sur les débouchés et les évolutions des métiers.

Se Documenter en recherchant et en recoupant les sources d’information

Ces volets ne se conçoivent pas forcément de manière linéaire mais doivent tous être mis en œuvre.

L’outillage pédagogique de la méthode

Un document intitulé « VERS l’avenir » formalise la méthode et le plan d’action personnalisé remis à la personne
Au recto : Méthodologie et plan d’action
Au Verso : Proposition d’une grille pour aborder les milieux professionnels

Un tableau de synthèse des actions ordonne les actions à réaliser en fonction des 4 volets. Ce tableau facilite la lisibilité du projet et peut servir de point d’appui au suivi de la personne.

D’autres outils d’information et d’orientation

Un logiciel d’information sur les métiers et les formations : INFORIZON

2 niveaux d’utilisation
La consultation se conçoit libre ou accompagnée

Outil d’information

Ce logiciel recense 1000 métiers sous forme de fiches (description du métier, formations, perspectives d’emploi, rémunération) réactualisées annuellement.
Il propose parmi plusieurs entrées, la possibilité ludique de répondre à 2 questionnaires d’intérêts et de valeurs pour accéder, des métiers et formations qui correspondent aux goûts, aux aspirations de la personne.
En premier lieu, cette recherche débouche sur l’impression de fiches métiers et sur la définition simple d’un profil de familles de métiers qui pourraient intéresser le consultant.
Après cette phase, la personne peut partir avec les documents qu’elle a réunis dans un « BOOK METIERS » afin d’alimenter sa réflexion.

Support d’orientation

En second lieu, la recherche du consultant et ses résultats peuvent être traités au cours de l’entretien, constituant ainsi une amorce possible d’élaboration de projet. Dans ce type d’approche, l’outil est d’abord considéré comme un stimulant efficace dans le processus d’activation de la démarche d’orientation centrée d’abord sur la personne. Aucun logiciel, en dépit de son attractivité ne pourra effectuer un traitement des informations dans l’élaboration du projet gens. C’est l’entretien psycho - éducatif qui élargit l’éventail des possibilités, aide la personne à tirer des fils et l’engage ainsi dans de l’action.

Des supports exploratoires écrits

A partir de listes d’activités et d’environnements professionnels (une centaine de chaque) il s’agit dans un premier temps de construire 2 ou 3 scénarios professionnels attirants, d’en étudier la faisabilité dans un second temps puis d’effectuer des mises en relation avec les réseaux professionnels pour chaque scénario à creuser.

Une carte individuelle des ressources

A partir de récits d’expériences positives, de listes de qualités, de connaissances et de compétences, l’entretien mené permet aux personnes de connaître leurs atouts principaux (4 compétences clefs, 4 domaines de connaissances, 3,4 qualités). Cela constitue la carte individuelle des ressources, une base sécurisante sur laquelle s’appuyer lors de démarches d’orientation, de sélection, de recrutement.

Utilisation et création d’autres outils en fonction des personnes, de leur situation, du type d’entretien individuel ou collectif.