L’aide régionale à la numérisation des salles de cinéma

La Région Aquitaine s’est engagée depuis fin 2009 dans un Plan de conversion à la projection numérique des salles de cinéma indépendantes aquitaines, co-construit avec les professionnels du secteur et l’Agence culturelle Ecla. Ce dispositif - le premier à avoir été mis en place en France - a aujourd’hui permis à de nombreuses salles de proximité d’engager leur projet de numérisation.

La numérisation des cinémas de proximité : une équation complexe

« Eight » par Ryan Baxter (Flickr)Le cinéma numérique est en cours de déploiement au niveau mondial. Initialement circonscrit aux multiplexes affiliés aux grands circuits, le passage à la projection numérique s’étend aujourd’hui à l’exploitation indépendante.

Pour cette dernière, toutefois, cette transition est une équation complexe à différents niveaux, économiques, techniques, culturels et sociaux.

En effet, à la différence des grands circuits qui ont trouvé leur modèle économique pour les investissements nécessaires et ont engagé leur mutation fin 2007 via le système des frais de copies virtuels ("Virtual Print Free" ou VPF), la petite exploitation fonctionne avec des moyens modestes et n’a pas les ressources suffisantes pour financer seule ce changement.

L’équipement en numérique suppose en effet un lourd investissement, avec notamment l’acquisition d’un projecteur numérique, d’un serveur, l’adaptation éventuelle de la cabine de projection (sachant que les salles continuent à projeter également en 35 mm), différents aménagements de réseaux, ainsi que certains équipements dits optionnels tels que la bibliothèque de stockage, le scaler et surtout la 3D.

L’enveloppe varie ainsi en moyenne de 75 000 à 100 000 € pour un écran.

A l’origine du dispositif régional (2009-2010) : l’expérimentation de 6 salles-pilotes

Conscients du risque d’arriver à un cinéma à deux vitesses et in fine à une disparition du tissu de salles de proximité, plusieurs acteurs institutionnels et professionnels se sont associés pour lancer fin 2009 l’expérimentation pour le passage au numérique des salles de cinéma indépendantes aquitaines, s’appuyant sur un panel de salles-tests.

L’objectif de cette démarche était en particulier d’évaluer les enjeux de la numérisation des cinémas, de manière à permettre à la Région de définir les modalités d’accompagnement du passage à la projection numérique, sachant qu’aucune aide nationale n’avait à l’époque été prévue pour cela.

En parallèle, il s’agissait de donner aux exploitants des salles de proximité un retour sur expérience concret destiné à les aider dans leur propre démarche de numérisation.

Cette étude pilotée par l’Agence Écla Aquitaine, en collaboration avec l’association des cinémas de proximité en Aquitaine (ACPA), a donc été confiée aux cabinets Hexacom et Manice, chargés de suivre et d’analyser la transition vers le numérique des salles suivantes :

- Lux - Louis Delluc, au Buisson-de-Cadouin (Dordogne) ;
- La Brèche, à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) ;
- Ciné-Jalles, à Saint-Médard-en-Jalles (Gironde) ;
- Le Renoir, à Biscarrosse (Landes) ;
- Le Plaza, à Marmande (Lot-et-Garonne) ;
- L’Atalante/L’Autre Cinéma, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).

L’expérimentation a permis la publication d’un "vade-mecum du cinéma numérique aquitain".

à télécharger (format pdf - 450 Ko)

PDF - 450.1 ko
Vade-mecum du cinéma numérique aquitain
octobre 2010

Ce document a été conçu pour accompagner les exploitants, en particulier ceux des cinémas de proximité dont la démarche de numérisation se heurte à des contraintes radicalement différentes de celles des multiplexes, notamment en termes de modèle économique.

C’est donc un outil complémentaire de la littérature sur le cinéma numérique désormais abondante.

Voir par exemple le "Guide technique de la cabine de cinéma numérique" (format pdf - 252 Ko) - juin 2010 », téléchargeable dans le site de la Fédération nationale des Cinémas français (FNCF).

Le Plan aquitain de numérisation des salles indépendantes

L’aide sélective à la numérisation
Assemblée plénière du Conseil régional AquitaineDans la continuité de l’expérimentation, la Région Aquitaine s’est prononcée pour un soutien au projet de numérisation des salles de cinéma indépendantes et de proximité en adoptant un règlement d’intervention le 28 juin 2010 (voir notre article du 13/07/2010).

Ce dispositif a connu une modification le 25 juin 2012, par décision de l’Assemblée régionale. L’aide régionale, initialement réservée aux salles de cinéma classées Art & Essai, a ainsi été ouverte :

- aux salles de cinéma de la petite exploitation, non classées Art & Essai ;
- aux circuits itinérants.

Pour déposer un dossier de demande d’aide à la numérisation des salles de cinéma auprès de la Région Aquitaine :

voir la rubrique équipement numérique des salles de cinéma dans le Guide des aides de la Région Aquitaine (détail du règlement d’intervention et dossier de demande d’aide à télécharger).

La liste des établissements ayant reçu l’aide de la Région peut être consultée dans l’article consacré aux salles de cinéma numérisées

Un contexte national en cours d’évolution

L’Aquitaine s’est de fait engagée dans une démarche pionnière qui se structure désormais au niveau national.

L’aide à la numérisation du CNC

« Cinema » (par M4tik, Flickr)Le CNC a mis en place en septembre 2010 une aide sélective à la numérisation qui permet aux salles de bénéficier d’une subvention et/ou d’une avance remboursable pour la mise en œuvre de leur projet.

Cette aide est régie par le Décret n° 2010-1034 paru au Journal Officiel le 2 septembre 2010. Elle est réservée aux établissements n’appartenant pas à un circuit ou groupement
exploitant plus de 50 écrans, pour 3 écrans maximum.

Les dépenses éligibles sont limitées à 74 000 € par écran auxquels s’ajoutent 10 000 € par établissement. L’aide du CNC peut aller jusqu’à 90% de l’investissement, déduction faite d’éventuelles subventions de collectivités territoriales.

Le dépôt des dossiers se fait exclusivement en ligne sur la plate-forme Cinenum, qui comprend par ailleurs toutes informations utiles à la procédure (notice générale et guide de saisie).

L’émergence de nouveaux dispositifs locaux et régionaux

Le mouvement impulsé par l’Aquitaine puis le CNC a trouvé un écho auprès de nombre de collectivités territoriales. Toutes les Régions ont aujourd’hui adopté un règlement d’intervention, mais aussi de nombreux départements.

Pour ne citer que quelques exemples :
- la Région Bourgogne ;
- La région Bretagne ;
- La Région Centre ;
- le département de l’Essonne ;
- La Région Franche-Comté ;
- la Région Poitou-Charentes ;
- la région Midi-Pyrénées
- la Région PACA ;
- la Région Pays de la Loire.

Les contributions numériques

Par ailleurs, le financement partiel de l’investissement pourra être assuré par les contributions numériques des distributeurs, comme le prévoit la Loi du 30 septembre 2010 relative à l’équipement numérique des établissements de spectacles cinématographiques.

À noter toutefois que cette contribution n’est obligatoire que pour les salles diffusant les films en première et deuxième semaines de sortie nationale.

Or, nombre de salles indépendantes d’Aquitaine ne diffusent les films qu’en continuation, plusieurs semaines après leur sortie nationale, ce qui les exclut de fait de ce dispositif. L’aide de la Région et du CNC est dès lors essentielle à la mise en œuvre du projet.

Pour en savoir plus sur les contributions numériques : voir dans le site du CNC l’article sur les travaux du comité de concertation pour la diffusion numérique en salles (recommandations de bonne pratique).

Vers un nouveau dispositif européen

Enfin, il convient de souligner que la Commission européenne envisage de lancer un nouveau dispositif de soutien MEDIA à la numérisation des cinémas (Voir Communication sur les opportunités et les défis de l’ère numérique pour le cinéma européen).

Voir également le communiqué de presse en date du 24 septembre 2010 : "La Commission aide à la numérisation du cinéma européen".

Pour en savoir plus :
- tous les éléments pour comprendre le cinéma numérique dans le site Manice ;

- pour déposer un dossier de demande d’aide sélective à la numérisation : voir le guide des aides

Photos :
- Assemblée plénière du Conseil régional d’Aquitaine - crédit photo : Région Aquitaine
- "Eight" de Ryan Baxter dans Flickr - Certains droits réservés (Licence Creative commons)
- "Cinema..." de M4tik dans Flickr - Certains droits réservés (Licence Creative commons)